Le recouvrement des loyers impayés par un Huissier Lens Pas de Calais 62

La procédure d’expulsion peut avoir différentes origines :

Les loyers impayés :

il s’agit d’une inexécution des clauses du contrat qui revêt un caractère spécifique, du fait de l’insertion désormais quasi systématique dans les baux de clauses résolutoires.

En matière de baux d’habitation, le bail se trouve résilié de plein droit à l’issue d’un délai de deux mois, courant à compter de la date de signification d’un commandement d’avoir à payer les loyers visant la clause résolutoire (1 mois en matière de baux commerciaux).

ATTENTION : En cas de loyers impayés, il est primordial de prendre contact avec l’étude au plus vite : plus vous attendrez, plus les sommes seront importantes, et plus le risque d’insolvabilité de votre locataire sera grand.

Le défaut d’assurance locative :

le bail est résilié à l’issue d’un délai d’un mois à compter de la délivrance du commandement d’avoir à justifier de l’assurance locative.

Les troubles du voisinage :

il n’existe pas de clauses résolutoires en cette matière, mais il est toujours possible de demander la résolution judiciaire du bail. Pour plus de renseignements, contactez-nous sans plus tarder !

Une procédure longue

La procédure d’expulsion est longue, car la loi est par nature plus protectrice du locataire que du propriétaire. Dans le meilleur des cas, la procédure prend au minimum 9 mois, délai souvent allongé par plusieurs facteurs :

Dans la grande majorité des cas, la procédure va durer entre 12 et 16 mois.

C’est pourquoi, nous nous engageons à procéder à l’expulsion manu militari de votre locataire dans les meilleurs délais – c’est-à-dire - dès le concours de la force publique obtenu et notifié par les services de police à l’intéressé.

Une méthodologie éprouvée

Notre étude s’est spécialisée dans la résolution amiable des conflits. Ainsi, bien que la procédure d’expulsion soit particulièrement longue, et que dans tous les cas, il convient d’engager la procédure judiciaire afin de ne pas perdre de temps en cas d’échec de la négociation amiable engagée, notre priorité tout au long de celle-ci sera de trouver un accord amiable avec votre locataire afin de :

Une procédure adaptée aux logements abandonnés

Votre locataire est parti à la cloche de bois sans vous rendre les clefs, ni donner congé ? Nous pouvons mettre en place une procédure spécifiquement conçue pour récupérer au plus vite les logements abandonnés.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à contacter l’étude.